Corregit dictada 2019

DICTADA 2019 - TEXTE ESCOLANS

Conte narbonés

Un còp i aviá a Narbona una filha bèla coma un astre. Li disián per escais « la bèla planta de la borgada » perque demorava fòra los barris, a las teulièras, del costat de la pòrta de Perpinhan. Totes los gojats la demandavan en maridatge, mas ela ne voliá pas cap : « Soi tròp jove per me maridar, respondiá a totes, ai pas encara vint ans. Res non me prèissa.»

(Començament d'un conte popular reculhit a Narbona per Loís Lambert, a l'entorn de 1900)

Traduction

Conte narbonnais

Il y avait une fois à Narbonne une fille belle comme un astre. On lui donnait comme surnom « la belle plante de la bourgade » parce qu'elle habitait en dehors des remparts, aux tuileries, du côté de la porte de Perpignan.

Tous les garçons la demandaient en mariage, mais elle, elle n'en voulait aucun : « Je suis trop jeune pour me marier, répondait-elle à tous, je n'ai pas encore vingt ans. Rien ne me presse. »

DICTADA 2019 - TEXTE ADULTES

 

Lo telefòn tindèt e lo faguèt tressautar. Fasiá mai o mens una ora que badava las moscas dins lo burèu de l'Agéncia. Èra un dissabte de tantòst de junh e sabiá fòrt plan que los clients eventuals sonavan gaireben jamai en fin de setmana. Aviá profitat qu'aviá pas res a far, çò que li arribava un pauc tròp sovent aquesta passa, per respondre al corrièr administratiu, metre a jorn son agenda, e fin finala se botar al recapte dins los fichièrs de l'ordenador, una activitat qu'en principi la remandava sistematicament a la setmana d'après. Aviá classat qualques papièrs de la darrièra enquèsta, un afar que remontava a la setmana anteriora.

A un moment donat, aviá agut gaireben la sentida que capejava. Lo telefòn l'aviá desrabat a la mièja consciéncia ont s'enfonsava e li calguèt un moment per realizar qu'èra un client possible que li parlava.

(Adaptat de Fin de partida, de Florian Vernet)

Remarca après còp : Lo Diccionari ortografic de Josiana UBAUD dona enfonzar en gras e enfonsar en italicas. Presenta donc la forma amb Z coma mai preferibla. Me n'èri pas avisat quand envièri lo tèxte.

Traduction

Le téléphone sonna et le fit sursauter. Ça faisait plus ou moins une heure qu'il baillait aux corneilles dans le bureau de l'Agence. C'était un dimanche après midi de juin et il savait très bien que les clients éventuels n'appelaient presque jamais en fin de semaine. Il avait profité de ce qu'il n'avait rien à faire, chose qui lui arrivait un peu trop souvent ces derniers temps, pour répondre au courrier administratif, mettre à jour son agenda, et finalement se mettre à faire le ménage dans les fichiers de l'ordinateur, une activité qu'en principe il renvoyait systématiquement à la semaine suivante. Il avait classé quelques papiers de la dernière enquête, une affaire qui remontait à la semaine antérieure.

À un moment donné, il avait presque eu le sentiment qu'il dodelinait de la tête. Le téléphone l'avait arraché à la demi conscience où il s'enfonçait et il lui fallut un moment pour réaliser que c'était un client possible qui lui parlait.

Ràdio Lenga d'Òc

Cliquez sur le logo

radio lengadoc

 

 

Total Festum

cliquez 2017

cliquez 2016

TF 2015 logo modifi 200

cliquez ►2015

cliquez ►2014

Dictadas

2019 - 2018
        2017 - 2016        

19 DICTADA AFFICHE A3 DICTADA2019 HD - COPIE crop

Blog du Cercle Occitan

Cliquez sur le logo

180px-Cercleocc 

Facebook

Cliquez sur le logo

180px-Cercleocc

 

 

Toutes les photos

 Cliquez sur le logo

logo flickr

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
279
Hier :
286
Semaine :
1062
Mois :
4699
Total :
199049
Il y a 1 utilisateur en ligne
Copyright © 2019 Cercle Occitan de Narbonne - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public